Mondial Voyance

Voyance immédiate par téléphone

7j/7 de 8H à 23H

ou sur rendez-vous à Paris

01 48 68 09 90    06 77 09 08 57 Voyance Occultisme

Le jour où j’ai vu un OVNI – 28 octobre 1994 – 18h10 – Cévennes

À l’Aube du XXI siècle, les témoignages et rapports concernant l’apparition d’OVNIs se multiplient. De nombreux ouvrages spécialisés relatent d’importants témoignages concordants. Nous serions bien incrédules de croire systématiquement qu’il s’agit de manipulations ou de canulars. De plus, certains ouvrages ont été réalisés par des scientifiques tels que des physiciens, des astronomes, des astronautes etc.

L’homme Moderne s’interroge : existe-t-il réellement d’autres civilisations interstellaires ? Nous ne tenons nullement à vous convaincre de croire en ceci ou ne pas croire en cela.

Où en est l’Homme aujourd’hui ? A-t-il atteint une quelconque perfection ? Quelque soit le domaine, l’homme progresse et découvre chaque jour de nouvelles ramifications technologiques. D’un autre côté, l’homme à l’esprit hermétique et rationnel se trouve de plus en plus bousculé par l’afflux de nouvelles informations.

L’Histoire qui va suivre est de toute authenticité. Nous vous donnerons un maximum de repères et d’informations, afin que vous puissiez réaliser votre propre conclusion.

Mais avant, petite chronologie de faits jusqu’à aujourd’hui !

Il y a un quart de siècle environ, entre la frontière de la Chine et du Tibet, dans une région très montagneuse, d’éminents archéologues firent la découverte d’étranges disques de pierres, recouverts de signes, dessins et hiéroglyphes.

Dans cette région de Baïan Hara Gula vivaient les tribus Dropa et Ham, hommes de petites tailles et de petites corpulences. Les savants n’ont pas réussi à les rattacher à un groupe éthnique.

Les Disques de Baïan Hara Gula sont en fait des mémoires magnétiques âgées de 12 000 ans. Des scientifiques de notre temps (Sagem, Paris) ont récemment réalisé des disques colbatés du même genre, à des fins de navigation. Étonnant, non ?

Quelle mémoire ces Disques Magnétiques renferment-ils ? Sont-ils considérés comme des annales historiques de connaissances ? Il est en effet fort probable que des civilisations anciennes avaient acquis, par l’intermédiaire d’une science plus évoluée que la nôtre, des connaissances scientifiques très pointues.

Continuons notre chronologie.

Aux temps préhistoriques, nous trouvons les livres d’Énoch, en hébreu : « celui qui sait beaucoup ». Selon certains rapports, Énoch, homme de science et de sagesse, aurait inventé l’écriture, l’arithmétique et l’astrologie.

Énoch réalisa les livres « Séphir b’Réchit », « le Pentateuque de Moïse ». D’après certaines traductions effectuées par des spécialistes, nous trouvons des témoignages à propos de « La trajectoire de lumière dans le ciel », ou encore des « Mouvements d’objets se déplaçant à grande vitesse », ou des « Élohims se déplacent dans les cieux ».

« Élohim » signifie en hébreu « Dieu ». Il est un pluriel singulier de « Éloha ». Nous devrions en fait traduire par « les Dieux ». Par « Élohim », les textes faisaient certainement allusion aux êtres vivants dans une autre galaxie, aux extra-terrestres. D’après les textes, Énoch fût enlevé au ciel « tout vivant sur un char de feu ».

Il existe donc certains textes sacrés relatant l’existence d’objets volants non identifiés.

Parlons maintenant du prophète Ézéchiel dont le Nom « Yé hézqè’l » signifie « Dieu est fort » ou « Dieu réconforte ». Son ouvrage a su parfaire la qualité de révélation et d’informations occultes. De nombreux initiés considèrent ses œuvres comme des textes sacrés. Voici ici quelques traductions de certains chapitres concernant le phénomène OVNI :

« Des ‘Beltcoptes’ tournant dans un même plan, les hommes s’avançant en ligne vers lui à la même hauteur, les pales sont dominées, vue l’effet de perspective, par le firmament-coupole. Une réminiscence est intercalée : celle des ailes repliées de certaines divinités égyptiennes, qui ont inspiré les quatre chérubins surmontant l’arche d’Alliance et qui ont cette position. »

Voyageons maintenant à travers l’Inde afin de parler des « Manuras », les livres historiques. Les plus connus sont :

  • Le Ramayana (ou Histoire de RAM le Celte)
  • Le maha Bharata
  • Le Drona Parva
  • Le Samarangana
  • Le Sutradhana
  • Le Ghatotrachalorama
  • Le Rasernava
  • Le Kiratarjuniya
  • Le Karma Parva

C’est dans le « Maha Bharata » que l’on trouve le récit de la guerre des Dieux dont on a relevé des parallèles avec les « Guerres de Yevé ». On y parle des Disques Destructeurs, armés en guerre d’une formidable puissance.

Les Vimânas (Machines Volantes) avaient la forme d’une sphère et naviguaient dans les airs par l’effet du Râsa (Mercure) qui suscitait un grand vent propulseur. Nous vous conseillons vivement de vous procurer cette merveilleuse Bible : le « Maha Bharata », riche de documents et d’histoires des Dieux.

Continuons le voyage vers le Mexique, pays des ruines imposantes de la civilisation Maya, et atterrissons plus précisément sur la presqu’île du Yucatan.

Vers 1950, un éminent archéologue fit, au cœur d’une pyramide, la découverte mystérieuse d’un tunnel et d’une cuve en pierre contenant des offrandes, des squelettes enfin d’une salle voûtée renfermant un sarcophage long de 3,5mètres et large de 2,2 mètres, d’environ 5 tonnes. De nombreuses inscriptions dans la galerie montrent des symboles représentant des vaisseaux dans l’espace. Malheureusement, peu d’informations furent divulguées par nos médias.

Le monastère de Detchani, en Yougoslavie offre des dessins, datant de 1350, détaillant des vaisseaux spatiaux.

Nicolas Tesla, physicien croate (1856-1943) fit quelques révélations sur des civilisations martiennes.

En France, de nos jours, curieusement, l’apparition d’OVNI a fréquemment lieu dans des régions précises : la région d’Avignon, la Normandie, le Pays Basque etc. Des phénomènes inexpliqués se manifestent également au Japon, en Californie, au Mexique, en Espagne.

Nous vous conseillons vivement de vous procurer des ouvrages spécialisé afin d’obtenir plus de renseignements. Ces quelques lignes introductives vous permettront d’élargir votre représentation du phénomène.

Voici maintenant une histoire vécue ressemblant étrangement à divers rapports ou témoignages recueilli par des spécialistes.

Rapport du 28 octobre 1994 – Déclaration d’objets volants mystérieux – 18h10 – Les Cévennes.

Nous sommes vendredi, je suis actuellement dans une maison qui se situe dans le petit village de Laurens, département de l’Hérault, situé entre Béziers et Bédarieux. Quelques jours auparavant, j’avais une forte impression que, quelque part dans le ciel, circulait des visiteurs.

Depuis de nombreux mois, je me consacre à l’écriture des récits de consultation. Il est parfois difficile de trouver les mots qui sonnent justes. Or je ne tiens nullement à romancer ou à déformer les faits. C’est pour cela que je porte une attention particulière à mes écrits.

Depuis l’âge de sept ans, je m’intéresse à l’Univers et cherche plus précisément à savoir s’il existe, dans cet immense infini, d’autres planètes habitées.

Du fond de moi-même, je pensais qu’un jour, ce rêve se réaliserait. Vers l’âge de 18 ans, pour commencer mes recherches, je consacrais une partie de mon temps à étudier des textes se rapportant aux phénomènes des OVNIs et aux extra-terrestres.

J’ai étudié de nombreuses photographies, qui à 95% relevaient d’un montage ou d’un trucage. Il est difficile, dans ces domaines, de rencontrer des gens sérieux et connaisseurs. La plupart des êtres ayant reçu la révélation d’un extra-terrestre se contentent, par l’intermédiaire des médias, de se faire connaître ou de se sentir investis d’une vocation messianique.

Les scientifiques dignes de ce nom laissent toujours flotter un point d’interrogation à leurs conclusions. On peut difficilement être complètement affirmatif face à un tel phénomène. Même si les preuves accumulées par les astronautes équipés de matériel sophistiqué, tel le télescope photographique, qui permet une vision précise, sont plus tangibles. Quoique … Cela aussi est relatif.

Ce qui est assez étonnant, c’est que depuis la nuit des temps, plusieurs êtres humains aient décrits des faits identiques. De plus, aux époques des témoignages en question, les moyens de communication n’étaient pas aussi performants que dans notre monde moderne. Et pourtant, d’un pays à un autre, on retrouve des écrits et des dessins parfois identiques, témoignant de l’existence d’autres civilisations.

Alors quoi penser ? Penser, c’est déjà être conscient.

Depuis quelques mois, ma famille et moi avons décidé de nous ressourcer dans un petit village du sud de la France. Je n’avais nullement envie d’écrire mes récits dans des conditions stressantes, alors j’ai choisis un endroit montagneux. Une petite rivière y coule lentement. Le silence y est absolu. Jusqu’à ce jour, je ne pensais nullement écrire une telle histoire et pourtant, le 28 octobre 1994…

Nous sommes vendredi. Je suis actuellement dans une maison qui se situe dans un petit village. Il est 17h30. Je prends soin de donner à manger à ma petite fille âgé de 20 mois. Ah, quel plaisir de donner à manger à un bébé ! Quel spectacle ! Couverte de yaourt et de chocolat, je prends soin de l’emmener dans la salle de bain afin de nettoyer sa petite frimousse. Il est maintenant 18h20. Je suis actuellement dans la chambre de mon bébé afin de l’habiller et de la préparer pour aller se coucher, quand tout à coup, une voix de l’extérieur s’écrie :

« Mr de Sainte Croix, venez vite, venez vite, c’est urgent ! »

Surpris d’entendre mes voisins s’exclamer ainsi, je me dépêche de finir d’habiller ma petite fille et sans tarder, je fais le tour du jardin pour voir ce qui se passe. J’aperçois mes voisins, leur regard dirigé vers le ciel.

Je lève les yeux. J’aperçois un énorme rond noir, situé au dessus de nous.

Je suis pris au dépourvu. Ma petite fille dans mes bras fixe également cette étrange apparition. Le silence est total. Mes voisins sont hypnotisés par cette vision. Deux à trois minutes plus tard, ce rond noir semble changer de couleur. Un point lumineux d’une couleur blanche apparut. Mes voisins semblent s’interroger. Mais qu’est-ce donc ? Pour vous dire à quel point l’apparition étrange était longue et précise, c’est que nous eûmes même le temps de converser ensemble.

- Que se passe t-il d’après vous, Lucien ?
- Disons que…

Tout à coup ce point lumineux de couleur blanche semble dégager un anneau de lumière orangé, d’une lumière assez éblouissante. « Ah ! Quel spectacle ! » me dis-je au fond de moi. Puis soudain, à l’intérieur de ce point lumineux se détache un autre point lumineux qui se dirige vers le sol. Ce second point lumineux se déplace lentement, afin de se positionner à l’horizontal du premier point lumineux. Ils sont actuellement l’un à côté de l’autre. La densité de lumière des deux semble s’affaiblir.

À présent, les lumières deviennent orangés. Par ailleurs, j’aperçois très nettement leur forme. Il s’agit bien de deux disques. Il est difficile de déterminer leur dimension, mais je l’évaluerai approximativement à 15 mètres de circonférence, le tout à 4000 mètres d’altitude.

Je n’ai absolument pas peur. Mes voisins semblent émus. J’ai la nette impression que leurs esprits se sont complètement évadés.

Les deux points lumineux sont toujours présents et immobiles. Puis soudain, les lueurs orangées semblent redevenir plus blanches. Les deux disques se déplacent lentement. Puis quelques secondes plus tard, ils se déplacent sur une distance d’environ 500 mètres à une vitesse inimaginable. Puis ils s’arrêtent encore. Que font-ils ? Environ 30 à 40 secondes plus tard, ils prennent une accélération incroyable. Quelle vitesse ! Ils semblent parcourir les montagnes puis soudain disparaissent dans les nuages.

Nous voici maintenant revenu de nos émotions. Nous nous regardons les uns, les autres. Il nous faut quelques instants pour reprendre nos esprits. Comme vous pouvez l’imaginez, mes voisins me posent des questions. Ils sont tourmentés. Cette vision était tellement précise. De plus, le ciel était relativement dégagé.

Quel dommage de ne pas avoir pris de photos ! J’avoue avoir complètement oublié de prendre mon appareil, qui se trouvait dans notre voiture à quelques pas de moi.

Ce fait, cher lecteur, est authentique et raconté sans exagération. Je crois même que l’émotion était encore plus forte que ce que je vous ai relaté. Par la suite, j’ai pu constater que certains rapports divulgués dans des ouvrages ou autres documents ressemblent étrangement à la vision que nous eûmes ce 28 octobre 1994.

Essayons tout de même d’effectuer quelques hypothèses concernant cette étrange apparition.

1ère Hypothèse : était-ce un avion ?
Un avion ne reste pas sur place. De plus, la lumière qui émanait de cet étrange disque ne clignotait pas. Pour en finir, l’accélération était tellement importante que même un mirage ne pouvait l’égaler.

2ème Hypothèse : était-ce une étoile ?
Une étoile ne change pas de couleur. De plus, elle est immobile. Et puis une étoile ne se déplace pas à une vitesse fulgurante !

3ème Hypothèse : était-ce un satellite ?
Effectivement les satellites tournent sur orbite, mais certainement pas à une vitesse aussi fulgurante. De plus un satellite ne se dédouble pas.

4ème Hypothèse : était-ce un ballon sonde ?
Encore une fois, cela n’est pas possible du fait de la vitesse. De plus comme vous avez pu le constater, beaucoup trop d’éléments tels : le dédoublement d’un autre disque, les moments d’arrêts, d’accélération, l’intensité lumineuse … ne laissent aucune place à cette hypothèse.

Conclusion
Certains psychologues pourraient interpréter ces faits comme le produit d’une hallucination collective. Mais comme vous pouvez le lire, je ne m’attendais absolument pas à vivre un tel phénomène, surtout accompagné de mon bébé. Mes voisins, quant à eux, ne connaissaient pas le sujet. Ce ne sont ni des fanatiques ni des paranos du domaine de l’irrationnel. Par ailleurs, une fois les faits passés, nous nous sommes entretenus pour essayer de clarifier ces visions. Visiblement nous avions tous vus les mêmes choses, aux détails près. Alors quoi penser ?

Pour ma part, ayant vécu deux fois ce genre d’apparition, je peux simplement dire qu’il existe certainement d’autres vies interstellaires.

Ceci étant dit, à vous d’en élaborer votre propre conclusion !